Retour au programme

Lecture

Futurs effets de l’intelligence artificielle sur la pratique clinique

02 novembre 2018

 09h30 - 09h50

Résumé

M. Jacques BIOT, de l’École Polytechnique à Paris, a ensuite parlé de l’intelligence artificielle dans la pratique clinique – car elle est grandement nécessaire et devient possible ! La classification des maladies et des symptômes va probablement changer. Il deviendra alors difficile de comparer des interventions sans l’aide de l’intelligence artificielle et la courbe d’apprentissage devra intégrer un dialogue entre les ingénieurs et les médecins. Le sens clinique et le bon sens seront plus nécessaires que jamais avec ces nouveaux outils, mais nous aurons besoin de reconsidérer les relations avec les patients, les familles, les professions paramédicales et les autres spécialités, car les patients ne se résument pas à des données et un séquençage génétique.